Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 18:38

Préparant actuellement un essai sur l’écologie, mes recherches m’ont amené à lire le dernier livre d’ Iegor Gran, « L’écologie en bas de chez moi ». Il fait partie de ces livres dont on aimerait qu’ils soient lus par tout le monde.

Avec humour mais aussi gravité, l’auteur décrit  les effets et les conséquences de l’expansion de  la nouvelle religion écologiste.

Sur la quatrième de couverture du livre, il a écrit :

« Un voisin durable, c’est un voisin qui trie ses déchets et me surveille pour que j’en fasse autant. Une amitié durable, c’est une amitié où l’on ne met pas en danger l’avenir de la planète, même en paroles. On évite d’aborder les sujets qui fâchent. On gobe le discours moralisateur avec le sourire. On accepte l’opportunisme marchand en ouvrant son portefeuille. On se garde de penser sans gourou, sans nounou. On se retient.

Ce livre raconte comment je ne me suis pas retenu. »

Alors comme Iegor Gran, il ne faut pas se retenir. Il faut lire ce livre, c’est un grand moment de lecture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Bach - dans Conseils de lecture
commenter cet article

commentaires

Elysabeth 04/11/2015 07:32

L'écologie devient totalitaire, c'est une politique avant tout qui se base sur des mensonges (global Warming) qui ont permis aux banques d'encore siphonner de l'argent publique, laissant croire qu'en achetant des "indulgences" vertes" le climat irait mieux. C'est un nouvelle religion avec ces grands prêtres, ces grands messes (Cop21) sa déesse sacrée Gaia et ses non moins khmers verts ou Ayatollahs green de croyants qui vous amène vers un Enfer pavé de très mauvaises intentions. Un état totalitaire est en marche, il ne se passe pas un jour, sans que l'on évoque le grand danger quasi imaginaire dans le genre "le Ciel va vous tomber sur la tête" si vous ne faites pas ce qu'on vous dit. Les hommes/femmes politiques s'y sont mis de façon opportuniste étant au pouvoir ils en profitent et imposent aux pauvres ce qu'eux-mêmes évitent bien de s'imposer . Il faut dénoncer cet état de fait car la création du "global warming" a seulement permis a une minorité de créer la bourse des échanges à Chicago, basé sur une économie fictive, il permet de spéculer sur du gaz le fameux carbone. Ces créateurs sont Al Gore, Mme Thatcher, et celui qui en a écrit les modalités : Obama.ancien avocat d'affaires...

TontonK100d 22/06/2014 10:56

Prôner l'écologie ou la dénoncer fait toujours vendre du papier.

mm 21/03/2014 18:37

good

TT 01/04/2011 17:09


Ce serait intéressant de compléter avec un autre livre récent, plus universitaire, mais qui amène aussi à réfléchir sur la tendance : Développement durable ou le gouvernement du changement total
(éditions Bord de l'eau).