Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 12:33

Dans mon précédent article, j’ai eu l’occasion de présenter les dernières statistiques en France sur les nouveaux cas de cancer du poumon. Elles montraient une forte augmentation en contradiction avec l’importante baisse des fumeurs durant la même période.

 

Qu’en est-il aux USA où le nombre de fumeurs s’est écroulé depuis des dizaines d’années et où les rares fumeurs qui restent sont considérés comme de dangereux empoisonneurs ?

 

L’American Cancer Society, organisme officiel du contrôle des cancers aux USA, vient de publier ses prévisions pour 2012. Elles sont consultables sur le site http://www.cancer.org/Research/CancerFactsFigures/CancerFactsFigures/index.

 

Les données disponibles sont celles de 2005 à 2012.

 

On constate que le nombre de nouveaux cas prévus de cancer du système respiratoire s’élève à 226 160 en 2012 (116 470 pour les hommes et 109 690 pour les femmes).

 

 En 2005, le nombre de nouveaux cas de cancer du système respiratoire était de 172 570 (93010 pour les hommes et 79560 pour les femmes).

 

Ainsi, sur les 7 dernières années, le nombre de nouveaux cas de cancer du système respiratoire aux USA aura augmenté de 28%% (25% pour les hommes et 38% pour les femmes).

 

Cette augmentation vertigineuse, beaucoup plus importante qu’en France, est totalement contradictoire avec l’affirmation indiquant que fumer est la cause de 90% des cancers du système respiratoire.

 

Quand va-t-on enfin entendre ces experts annoncer qu’ils se sont trompés ? Les années passent, la preuve existe maintenant que fumer ne peut être la cause principale des cancers du poumon. Pourquoi cet entêtement ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Bach - dans Société
commenter cet article

commentaires